Accueil » UNE HISTOIRE D’AMOUR ET DE LIBERTÉ

UNE HISTOIRE D’AMOUR ET DE LIBERTÉ

Amour et liberté, deux mots forts qui m’animent et qui prennent encore plus de sens dans ma vie quand je pense à ces combats qui ont été menés, pour l’abolition de l’esclavage ou encore pour les droits des femmes…Oui ces luttes, constituent inévitablement mon histoire. Une histoire de haine, une histoire de privation de liberté, une histoire d’injustice… Et vu que ça été tout, sauf une histoire d’amour, gloire et beauté 😂, je vais en parler avec une touche d’humour. Oui vaut mieux…

Pour la petite histoire, ça fait un moment que je voulais écrire sur la haine qu’on peut exprimer envers des gens sous prétexte de leur différence, mais je ne savais jamais par où commencer. Et puis un beau jour…je su 😁.

En fait ce jour là, j’ai été choquée quand j’ai entendu une personne dire qu’elle ne pouvait pas regarder la vidéo d’un humoriste juste parce qu’il est « PD » (oui oui vous avez bien entendu ou du moins lu, c’est ce mot que cette personne a employée). Petite parenthèse, vous savez maintenant que tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous 😂.

Et comme j’ai le droit de ne pas garder le silence 😂, je partage avec vous ce que je pense:

  • « PD » est un mot péjoratif, blessant, plein de haine qui est dit aux personnes homosexuelles, au même titre que le mot « sale noire », qu’un haineux pourrai employé à mon égard.
  • Je serai la première à crier au racisme si quelqu’un évoque le fait qu’il ne regarde pas la vidéo, ou ne ne lit pas le CV d’une personne non parce qu’elle n’est pas compétente mais juste pour sa couleur de peau.
  • Pourquoi faire subir aux autres ce que je n’aimerai pas qu’on me fasse?
  • Pourquoi ne pas tout simplement exprimer de l’indifférence plutôt que de la haine quand on n’arrive pas à accepter la différence des autres?

Il faut savoir par exemple que l’esclavage, l’interdiction au vote pour les femmes, étaient justifiés par des arguments tellement aberrants, délirants que je me suis permise de les reprendre non pas avec de la haine mais plutôt avec dérision:

L’esclavage:

  • Détracteur 1: « Les noirs… 🤔 » ?
  • Détracteur 2: « Euh…des êtres inférieurs ».
  • Détracteur 1: « Ah oui bonne dénomination. Adjugé, vendu 😂 ».

Le droit de vote:

  • Femme: « Contrairement à ce que vous pensez, on est assez mature politiquement pour voter ».
  • Détracteur : « Mais non voyons, le droit de vote ne ferait que vous éloigner de votre devoir de mère et de ménagère. Maintenant, allez oust…du balai 😂 ».

Plus sérieusement, c’est une triste réalité de devoir justifier l’injustifiable et encore aujourd’hui, on voit la haine s’exprimer à travers le racisme, l’homophobie, l’islamophobie, l’antisémitisme…Mais bordel à ce que je sache on est libre d’être qui on est. En tout cas, je ne me fais pas prier pour:

  • Révéler la femme noire qui est moi 😂.
  • Etre cette femme libérée qui vit comme bon lui semble sans se mettre de barrières (car en vérité, je vous le dis: « Sky is the limit » 😂).

Je vous laisse méditer sur cette citation.

Un Homme qui prive un autre Homme de sa liberté, est prisonnier de la haine, des préjugés et de l’étroitesse d’esprit.

Nelson Mandela

Moi après avoir médité..

Chaque jour, est une nouvelle opportunité pour sortir de sa case prison 😂.

de Sandy

Merci de me lire et à bientôt 😉.

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?