Accueil » ETRE SOI

ETRE SOI

Si je devais résumer ce qui m’a permis d’être celle que je suis aujourd’hui en 2 petits mots, je dirai: PEUR et FUCK. FUCK??? Bon ok, si vous voulez, ce sont 1 petit mot (la prise de conscience de l’impact de la peur en fait) plus 1 gros mot 😁 qui m’ont permis d’assumer mes valeurs, mes opinions, mon attitude, mon body langage, mes limites… quelque soit les personnes en face ou l’environnement dans lequel je me retrouve.

FUCK AUX PERSONNES NEGATIVES

Pour tout vous dire, j’ai eu ce déclic quand je me suis rendue compte qu’en fait j’avais 2 « types » de relations amicales. Un premier groupe avec qui je me sentais hyper bien. Vous savez le genre de relations fluides où personne ne cherche à avoir l’ascendance sur l’autre, où on ne se juge pas même en ayant des opinions différentes, on essaie plutôt de comprendre l’autre, de le conseiller. Et surtout on passe des moments vrais, de partage et de délires 🙂.

Et puis, il y a l’autre groupe, on va les appeler le clan des « Jean-Pierre ». Ceux qui sont capables de décourager un oiseau de voler 😂 (je kiffe trop cette expression piquée dans la série Désenchantée de Netflix 😁). Ces mêmes personnes avec qui tu dois contrôler tes dires, ta manière d’être, tout en fait quoi. Tout ça pour ne pas frustrer l’autre. Autant vous dire que je n’étais jamais à l’aise au fond à devoir m’adapter à chaque fois et comme dirait Miguel:

Donc si tu as une personne de ce genre dans ton entourage (voire plusieurs), n’hésite pas à employer FUCK, et lui dire, oui Jean-Pierre c’est mon dernier mot 😂.

Plus sérieusement, en ce qui me concerne, j’ai décidé d’être en paix avec moi. Cela a été possible en restant uniquement avec des personnes non toxiques pour moi, qui sont là pour ce que je suis et non pour celle qu’ils veulent que je devienne, et vis versa 😉.

SE LIBERER DE SES PEURS

Le Larousse définit la peur comme un sentiment d’angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d’un danger, réel ou supposé, d’une menace. C’est aussi la crainte du jugement, des réactions qui fait qu’on obéit à certaines consignes.

En parlant de crainte du jugement, c’est un sentiment que j’ai eu avec mes vidéos Youtube. Vidéos dans lesquelles, j’essayais de faire comme les autres sans montrer mon grain de folie 😁 sûrement par peur du « que dira t’on? »

Mais à la longue c’était épuisant et un beau jour, je me suis dis FUCK. Oui oui, même moi je n’ y ai pas échappée 😂. J’ai donc décidé de parler de différents sujets en prenant plaisir à écrire et en restant fidèle à moi même. En fait, ce n’était pas si compliqué que ça. J’ai simplement eu à faire un copier coller de la Sandy dans la vie de tous les jours sur mon blog. Merci WORD 😂 (façon de parler…).

L’expérience du blog est un exemple personnel qui peut, ne pas parler à tout le monde. Mais, on est tous amené a exprimer des peurs sur différentes problématiques qui peuvent nous emprisonner, nous empêcher d’être qui nous sommes au fond. Et donc, pour assumer qui on est:

  • C’est de se dire qu’on a qu’une vie. Bon ok, une deuxième, mais ça c’est quand tu te rends compte que t’en a qu’une en fait 😝 (Signée Confucius ).
  • C’est prendre des résolutions même les plus infimes pour sortir de sa zone de confort de sa cage 😁. Ce n’est comme ça, que petit oiseau pourra voler non 😂?
  • C’est s’affirmer et accepter si tel est le cas, d’être le seul à avoir un avis différent au pire on te traitera de vilain petit canard 😂, mais au fond tu sais qui tu es 😉.
  • C’est surtout garder en tête qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. L’essentiel c’est de se plaire d’abord à soi et notre entourage nous acceptera tel qu’on est.

Je vous laisse avec cette citation qui me rappelle chaque fois, qu’être soi, c’est être libre, et heureux.

Au cas où vous seriez intéressés par des lectures similaires, je vous invite à lire mes articles: Surmonter une rupture amoureuse et Célibataire et heureuse.

Merci de me lire et à bientôt 😉.

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?